La passion du sport au quotidien
Comment bien choisir son équipement d’escalade
Comment bien choisir son équipement d’escalade

Comment bien choisir son équipement d’escalade

L’escalade apparaît souvent comme un sport réservé aux plus aventuriers, aimant le contact avec le grand air et flirter avec un risque contrôlé. Le « rock climbing » a plusieurs cousins, tels que l’alpinisme ou la via ferrata, et s’immisce dans votre randonnée un peu sportive. La sécurité et la protection contre la chute sont les maîtres-mots de tous les grimpeurs avérés, et se retrouvent dans les accessoires et le matériel, ainsi que dans les diverses techniques de cette discipline.

Si grimper une falaise le long d’une corde, équipé de sangles, d’un harnais et d’un casque, vêtu de vêtements et de chaussures d’escalade est en général la première image mentale qui vient à l’esprit, l’escalade en salle offre un cadre plus accessible et sécurisé, idéal pour les débutants. L’escalade de bloc, dit « bouldering » ou encore « block climbing », a fait son apparition ces dernières années et a le vent en poupe. Dans tous les cas, cette discipline nécessite du matériel de qualité, qui diffèrent cependant selon le type. Vous souhaitez vous lancer et vous sentez peut-être perdu dans la masse d’information que vous retrouvez sur le net ? Pas d’inquiétude, nous vous aidons dans cet article à vous y retrouver.

Les chaussons d’escalade

Fini les grosses chaussures à crampons, lourdes et parfois impraticables, c’est désormais dans des chaussons d’escalade qu’il faut investir. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut viser des chaussons haut de gamme, au prix très onéreux, surtout si vous êtes débutant dans la discipline ! Testez-en plusieurs, de pointures différentes, mais évitez de vous éparpiller dans le choix des différents modèles. Gardez simplement à l’esprit qu’en extérieur le chausson devrait être plus rigide qu’en intérieur, et concentrez-vous sur le confort. Choisissez une paire qui vous tienne bien, sans trop serrer cependant, surtout si vos pieds ont tendance à gonfler après l’effort.

Si vous êtes un grimpeur qui a passé le stade débutant, vous avez peut-être envie de remplacer vos chaussons d’escalade par un modèle plus adapté à votre niveau, qui vous permettra de progresser encore mieux. Le type d’escalade que vous pratiquez rentre alors en compte. Par exemple, pour la grimpe verticale en falaise, optez pour des chaussons rigides avec laçage précis, tandis qu’en grimpe en dévers, des chaussons souples, asymétriques et cambrés sont de mise. Pour l’escalade de bloc, tout dépend du type de roche. Le granite demandera une paire de chaussons très rigide, tandis que le grès préférera du souple et adhérent.

Le matériel d’escalade

L’escalade en falaise

Matériel d'escalade

La pratique de l’escalade en falaise est probablement celle qui demande de mettre le prix dans le plus de matériel. Avant toute chose, il vous faut prévoir un sac à dos d’escalade, assez grand pour transporter non seulement votre bouteille d’eau et vos effets personnels, mais également du matériel incontournable. Vous retrouverez notamment un sélection de sacs d’escalade auprès de magasins tels que Petzl.

Ce sac devra contenir :

  • De la magnésie, le « talc » de grimpeur qui permet d’assécher vos mains pour éviter qu’elles ne glissent
  • Une brosse pour le nettoyage des prises après votre passage
  • Une perche pour le nettoyage des prises un peu trop hautes
  • Un baudrier, élément indispensable
  • Une corde au minimum, adaptée à la hauteur de la paroi que vous grimpez
  • Des mousquetons
  • Une quinzaine de dégaines
  • Un système d’assurage autobloquant pour prévenir la chute
  • Un casque pour vous protéger à la fois des chutes de pierre et d’une chute éventuelle, avec une paire de lunettes d’assurage

N’oubliez pas d’adapter votre tenue, le pantalon étant le plus important ! Il doit être fait d’une matière très résistante à l’abrasion.

L’escalade de bloc « bouldering »

L’escalade de bloc nécessite bien moins de matériel, notamment car les blocs escaladés ne sont pas très hauts et ne nécessitent donc pas de baudrier, mousqueton, cordes, dégaines, sangle ou système d’assurage. Votre sac à dos devra néanmoins contenir de la magnésie et une brosse, pour éviter tout risque de glissade, et il est impératif d’amener ce qu’on appelle un « crash pad », un matelas pour vous réceptionner en cas de chute. Si vous pratiquez l’escalade de bloc en intérieur, alors il est possible que le matériel soit déjà fourni.

La tenue la plus adaptée dépend de votre environnement. En intérieur, un legging d’escalade ainsi qu’un tee-shirt simple peuvent suffire, mais à l’extérieur, nous vous conseillons de vous vêtir comme si vous escaladiez en falaise.

L’escalade en salle

Femme qui grimpe un mur d'escalade en salle

En salle, la majorité des éléments nécessaires à l’escalade sont le plus souvent déjà disponibles sur place. Pas besoin de vous équiper de cordes et de dégaines, mais renseignez vous bien à l’avance si le matériel suivant est fourni :

  • Le baudrier
  • Les mousquetons
  • Le système d’assurage autobloquant ou autofreinant
  • La magnésie

Certains salles vous prêteront ou loueront le matériel, mais si vous prévoyez de pratiquer régulièrement, nous vous conseillons d’investir dans vos propres effets, qui seront adaptés à vos besoins ainsi qu’à votre morphologie. La tenue d’escalade en salle est aussi moins importante, car vous avez moins de risques de vous blesser. Un legging ou un pantalon d’escalade stretch peuvent être une bonne idée, accompagné par un tee-shirt ou sous-pull simple.