La passion du sport au quotidien
Comment se lancer dans la pratique du ski alpin dans les meilleures conditions ?
Comment se lancer dans la pratique du ski alpin dans les meilleures conditions ?

Comment se lancer dans la pratique du ski alpin dans les meilleures conditions ?

Vous avez toujours rêvé de skier sur l’étendue immaculée, de dévaler avec style le versant d’une montagne et de vous amuser en famille ou entre amis sur les pistes de votre station de ski préférée ? Or, un problème de taille se dresse devant vous : votre expérience. Vous n’en avez jamais fait, ou la seule et unique classe de neige remonte a bien trop loin… Ne vous découragez pas pour autant, car se mettre au ski alpin à l’âge adulte, c’est d’abord tout à fait possible, et c’est même une expérience qui a des chances de vous apporter joie et excitation dans vos vacances d’hiver ! Bientôt, à vous la technique du slalom dans un virage et les prises de vitesse dans les pentes… Dans cet article, nous n’évoquerons pas le ski de fond ou de randonnée, et nous concentrerons sur le classique ski de piste.

Le ski est accessible à tous, peu importe son âge et son endurance physique, tant que l’on démarre avec les bons conseils. Même si vous n’êtes pas très doué dans les sports, n’avez pas un bon équilibre, un poids élevé, ou si vous pensez être trop âgé, pas d’inquiétude, vous pourrez tout de même vous lancer. Si le ski, et les séjours en vacances d’hiver en général sont un peu onéreux, vous n’aurez pas non plus besoin d’exploser votre budget pour vous équiper. Inutile d’investir dans une combinaison hors de prix, ou dans des paires de skis high-tech ou d’engager un moniteur privé pour y arriver ! Des solutions low-cost existent si vous avez à cœur de vous lancer dans la pratique de ce sport sans pour autant dépenser toutes vos économies dans cette entreprise.

Skieur sous télécabine

Bien choisir sa station de ski

Réunir les meilleures conditions pour débuter dans ce sport nordique passe aussi par un environnement dans lequel on se sent à l’aise. Si vous avez déjà votre destination de prédilection, que vous avez l’habitude de fréquenter ou encore très apprécié de vos amis, alors inutile de tergiverser. Si en revanche vous ne vous êtes pas encore décidé, alors nous vous conseillons d’opter pour une petite station, de préférence à un moment de l’année où il y a moins d’affluence. De cette manière, les pistes ne seront pas saturées en skieurs et vous aurez tout le loisir d’améliorer votre niveau à votre rythme et sans stress supplémentaire. Vous retrouverez facilement une liste des stations de France adaptée à vos critères, ou même des stations du monde si vous aviez envie de voyager par la même occasion.

Bien choisir son matériel de ski alpin

La paire de skis

L’importance d’être bien équipé est de mise pour les skieurs de tous niveaux, que l’on skie pour la première fois ou que l’on soit un skieur confirmé. Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi les différents types de skis, c’est pourquoi nous vous conseillons de vous faire aider par un vendeur, qui saura vous dénicher la paire de skis la plus adaptée à votre niveau, mais aussi à votre taille et votre corpulence. Dans tous les cas, optez pour des skis standard, dits « de piste », car même si les autres types de skis vous paraissent tentant, ils demandent un savoir-faire que vous n’aurez de toute façon pas lors de vos premiers jours de pratique.

En règle générale, les skieurs débutants sont plus à l’aise sur des skis un peu plus courts, qui sont plus faciles à manier, et souples, voire médium si vous êtes un peu lourd. Les skis rigides, quant à eux, sont réservés aux skieurs expérimentés. En principe, les vendeurs de skis recommandent une longueur de skis d’environ votre taille moins 20 centimètres, mais ils peuvent être encore plus courts si vous êtes un poids plume.

N’oubliez pas de porter une attention particulière aux chaussures de ski, qui doivent être adaptés à votre pointure mais également à votre taille de cheville pour qu’elles vous tiennent bien au talon. Là encore, les vendeurs sauront vous conseiller la paire de chaussures qui vous conviendra le mieux.

Les bâtons de ski

Les bâtons de ski sont un appui qui vous permet de consolider votre équilibre et de vous élancer sur un terrain plat. Ils ne sont pas indispensables pour un skieur débutant, à vrai dire ils sont même déconseillés lors des premiers jours d’apprentissage, car ils risquent de vous gêner plus qu’autre chose et de vous empêcher de vous concentrer sur la position de votre corps et vos skis. Si vous souhaitez tout de même louer une paire de bâtons pour débuter, prenez conseil auprès d’un vendeur, car la longueur des bâtons doit être appropriée selon votre taille.

L’équipement de ski

La combinaison de ski est peut-être l’élément le plus important de votre équipement, et probablement ce que vous allez choisir en premier. Il n’y a rien de pire que d’être mal équipé et d’attraper froid pendant vos vacances d’hiver à cause de la neige qui s’infiltre, de vos vêtements mouillés qui collent à votre corps ou d’avoir constamment les mains trempées à cause de gants de mauvaise qualité. En premier lieu, investissez dans une couche respirante à porter sous votre combinaison, qui vous évitera l’effet mouillé qu’un tee-shirt en coton vous apporterait par exemple. Il en existe de tous budgets dans à peu près toutes les grandes enseignes de sport.

La combinaison doit également être choisie avec soin. Elle doit être bien imperméable, chaude et respirante, pour vous garder vos vêtements bien au chaud et au sec toute la journée. Là encore, il en existe de tous les prix, et s’il est inutile de dépenser une fortune pour en acquérir une de qualité, évitez les prix trop bas qui cachent parfois une mauvaise imperméabilité. Le port du casque est fortement conseillé pour des raisons de sécurité, surtout lorsqu’on est débutant, mais si vous n’en voulez pas, optez au moins pour un bonnet. Mieux que des lunettes, nous vous conseillons d’acheter un masque tous temps, pratique à la fois pour le soleil et le brouillard.

Skis et matériel de ski

Apprendre auprès d’un moniteur ou en solo ?

La meilleure solution pour débuter le ski alpin dans les meilleures conditions et sans conteste de prendre des cours. Vous n’apprendrez jamais mieux qu’à l’école de ski, ou auprès d’un moniteur privé pour les budget les plus conséquents. On vous apprendra les bons gestes, les bons réflexes et on posera les bases dans lesquelles vous pourrez facilement progresser dans votre pratique du ski. Nous vous sentez pas obligés de suivre des cours durant toute la période de vos vacances ; quelques séances peuvent suffire à vous enseigner les bases nécessaires.

Si toutefois vous ne souhaitez pas suivre de cours, mais plutôt apprendre seul ou auprès de vos amis, il est important de procéder par étapes. Beaucoup de stations proposent par ailleurs quelques pistes ou étendues relativement plates gratuites pour les débutants, donc n’hésitez pas à en profiter largement avant d’acheter votre forfait. Le terrain plat est l’environnement idéal pour se familiariser avec votre équipement, vos skis et votre équilibre. Faites des pas de patineur, comme si vous faisiez du roller, pour commencer, et apprenez à glisser sur la neige avant toute chose. N’oubliez pas d’apprendre à freiner avant de vous lancer sur votre première piste !

Choses à éviter lorsque l’on est débutant en ski alpin

  • Opter pour des skis inadaptés aux débutants, trop longs ou trop rigides.
  • Skier sur une piste en pente d’emblée, sans avoir pris le temps de s’entraîner et d’apprendre à freiner sur un terrain plat ou une « baby ». On maîtrise les techniques de freinage en chasse-neige avant de commencer la descente !
  • Oublier de porter ses lunettes ou son masque, même pour quelques minutes, les rayons sont très dangereux ! Attention à la fameuse ophtalmie des neiges, extrêmement douloureuse…
  • Ne pas mettre de crème solaire à l’indice élevé, 30 ou 50 minimum, en montagne. N’oubliez pas non plus votre stick à lèvres solaire avec indice de protection.